L'innovation AkzoNobel est la clé d'un projet unique de récupération d'énergie pour les bâtiments

Pas lié à la marine, mais un projet très intéressant d'AkzoNobel…

Un projet de recherche visant à exploiter l'énergie solaire gaspillée absorbée par les bâtiments a été lancé par un consortium de 13 partenaires – dont AkzoNobel.

L'initiative ENVISION va au-delà des panneaux solaires trouvés sur les toits pour tenter de récolter l'énergie de toutes les surfaces du bâtiment (transparentes et opaques), sans avoir à faire de compromis sur l'esthétique.

Une solution pour absorber la lumière proche infrarouge (NIR) via des panneaux spéciaux existe déjà, mais ces panneaux ne sont disponibles qu'en une seule couleur - le noir. Les experts en revêtements d'AkzoNobel se sont donc mis au travail et développent une technologie capable de capturer la chaleur en utilisant des couleurs plus claires et plus lumineuses. La société néerlandaise BAM et l'organisme de recherche TNO sont également partenaires du projet.

"Les façades noires ne sont pas attrayantes pour la plupart des gens, nous avons donc mis au point une solution innovante qui permet de capturer la chaleur par des couleurs qui reflètent traditionnellement le NIR", explique Anthonie Stuiver, scientifique senior d'AkzoNobel qui travaille sur le projet.

Il ajoute que l'entreprise cherche également à créer différents effets de pigments, ainsi que les motifs de brique et de bois plus familiers que l'on trouve sur la plupart des maisons. "C'est une solution pratique et durable pour rendre les bâtiments à énergie positive - et les maisons existantes plus respectueuses du climat - qui donne également aux consommateurs la liberté de choix des couleurs", poursuit Stuiver.

Le projet ENVISION fait partie d'Horizon 2020, le plus grand programme de recherche et d'innovation de l'UE. Le projet vise à démontrer un concept de rénovation complète qui récupère de manière invisible l'énergie de toutes les surfaces disponibles. Le potentiel est énorme, avec environ 60 milliards de mètres carrés de surface de façade utilisables dans toute l'UE.

"C'est la première fois qu'un concept de ce type est développé », déclare Bart Erich, chercheur et coordinateur de projet chez le partenaire TNO. « Théoriquement, le concept est très simple. Le défi a été de savoir comment convertir et stocker l'énergie afin qu'elle puisse être utilisée efficacement.

L'accent mis par AkzoNobel sur l'innovation durable a déjà produit plusieurs produits qui rendent les bâtiments plus respectueux du climat. Beaucoup d'entre eux comprennent Technologie KeepCool (utilisé dans les peintures extérieures) qui peut réfléchir jusqu'à 85 % plus de rayonnement infrarouge que des produits comparables, ce qui entraîne d'importantes économies d'énergie liées à la climatisation. Le projet ENVISION est conçu pour faire exactement le contraire : absorber de l'énergie.

"L'innovation fait partie de notre ADN", ajoute Stuiver. « Des projets comme ENVISION nous permettent de démontrer notre passion pour la peinture et de prouver la profondeur de notre expertise. Nous sommes fiers d'être impliqués.

Stuiver en dévoilera davantage sur l'implication d'AkzoNobel au salon Building Holland, qui se tiendra à Amsterdam du 9 au 11 avril, lorsqu'il participera à une session de connaissances interactives organisée par BAM Wonen.

Les commentaires sont fermés.