Concis 10 première maison

Concise 10 a remporté les honneurs lors de la Fastnet Race de cette année.

Incontesté, Concis 10 a embrasé Plymouth mardi matin, premier bateau de retour de la 47e Rolex Fastnet Race. Le trimaran MOD70 de Tony Lawson a franchi la ligne d'arrivée au large du brise-lames de Plymouth à 05:55:00 BST avec un temps de course de 42 heures et 55 minutes.

Ce temps n'a pas frôlé le record général des multicoques de la Rolex Fastnet Race mais c'était quand même respectable étant donné qu'ils ont navigué au près jusqu'au Fastnet Rock.

Le skipper Ned Collier Wakefield a déclaré qu'il avait apprécié le départ, laissant le Solent au milieu de la flotte géante des spectateurs et le voyage de retour depuis le Fastnet Rock : le chemin. La lune était sortie pour que vous puissiez voir ce qui se passait.

Quant à leurs performances exceptionnelles sur le Rocher, il a ajouté que le MOD70 naviguait au près, faisant généralement 21 nœuds à 50 degrés. « Le MOD70 est une machine incroyable. Chaque fois que nous sortons, nous revenons toujours souriants.

Parmi Concis 10l'équipage de était Paul Larsen, le marin le plus rapide du monde (qui a navigué Vestas Sailrocket 2 à 65.45 nœuds de moyenne sur 500 m en 2012) et l'imposant médaillé d'or finlandais de Rio 2016 et équipage Land Rover BAR Giles Scott, participant à sa première course au large.

"C'était vraiment bien", a déclaré Scott. « Au près, c'était un long chemin vers le Fastnet, même si je sais qu'une grande partie de la flotte doit encore traverser tout cela. Au virage, quand nous avons commencé à déchirer au portant, Land's End ne semblait pas si loin du tout. La vitesse la plus rapide que j'ai vue était de 36 nœuds.

Randonneur 88 revendique l'honneur de la ligne monocoques
L'Américain George David Randonneur 88 arrivé à Plymouth pour réclamer les honneurs de la ligne monocoque. Le maxi d'argent a franchi la ligne d'arrivée au large du brise-lames de Plymouth à 22:14:21 BST en 2 jours 9 heures 34 minutes et 21 secondes.

C'était plus de six heures plus rapide qu'ils ne l'avaient fait en 2015 lorsqu'ils sont tombés en fantôme en seulement quatre minutes derrière le maxi de 100 pieds de Jim Clark, Comanche. Mais c'était largement en dehors du record de course monocoque d'un jour 1 heures et 18 minutes, établi en 39 par le VO2011 piloté par Ian Walker, Course au large d'Abou Dhabi.

Pour une longue période ce matin Randonneur 88 semblait prêt à réaliser le « double », c'est-à-dire à remporter les deux honneurs de la ligne et le classement général au handicap. Cependant, elle a depuis été déplacée de la première place au classement général sous IRC par le géant de 115 pieds, Nikata et le Cookson 50 de Ron O'Hanley Corsaire.

En 2011, la Rolex Fastnet Race a failli coûter la vie à David lorsque la quille a cassé son maxi de 100 pieds, faisant chavirer le bateau peu de temps après avoir contourné le rocher du Fastnet. David et quatre autres personnes ont été emportées par leur bateau et ce n'est que grâce à un ensemble de circonstances quasi miraculeuses qu'elles ont été secourues peu avant le crépuscule. En passant cette fois dans la même zone, David a déclaré qu'ils avaient pris contact avec les services de secours irlandais qui les avaient sauvés il y a six ans.

«Nous avons appelé le Valentia MSRC, l'unité de recherche et de sauvetage pour l'Irlande et nous avons discuté avec eux à la radio et au Baltimore RNLI. Ils savaient que nous étions là en regardant sur le tracker. Nous connaissons très bien ces personnes pour les avoir rencontrées dans les pires circonstances. Ce sont des gens merveilleux et c'était agréable de se connecter avec eux.

Comme d'habitude Randonneur 88 était hérissée de vainqueurs de l'America's Cup et de la Volvo Ocean Race, dont de nombreux anciens équipiers de Team New Zealand et d'Alinghi. Une nouvelle recrue cette fois était l'ancien barreur d'Emirates Team New Zealand, Dean Barker, qui naviguait en tant que chef de quart.

Bien que surtout connu pour ses courses côtières, il s'agit de la troisième Rolex Fastnet Race de Barker ayant déjà couru sur un Mumm 36 et à bord du maxi de Hasso Plattner Morning Glory dès 2001.

La prochaine arrivée prévue est le maxi de Ludde Ingvall CQS.

Suivez la flotte dans la Rolex Fastnet Race : cf.yb.tl/fastnet2017

Les commentaires sont fermés.