Le HMRC se défend contre le diesel rouge 

Her Majesty's Revenue and Customs (HMRC) a informé la RYA qu'elle a déposé sa défense auprès de la Cour de justice de l'Union européenne dans l'affaire 503/17.

La Commission européenne a pris des mesures contre le Royaume-Uni conformément à l'article 258 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, car elle considère qu'en autorisant l'utilisation de carburant marqué à des fins de propelEn ce qui concerne les bateaux de plaisance privés, le Royaume-Uni a manqué à ses obligations au titre de la directive 95/60/CE du Conseil du 27 novembre 1995 relative au marquage fiscal des gazoles et du kérosène.

Appel à amender la législation
La Commission européenne a indiqué son intention d'engager une procédure d'infraction contre le Royaume-Uni en juillet 2011.

En mai 2013, la Commission européenne a officiellement demandé au Royaume-Uni de modifier sa législation « afin de garantir que les bateaux de plaisance privés tels que les yachts de luxe ne puissent plus acheter de carburant moins taxé destiné aux bateaux de pêche » et a émis un avis motivé au gouvernement britannique, que HMRC a indiqué son intention de contester en juillet 2013.

En conséquence, en juillet 2014, la Commission européenne a indiqué qu'elle avait décidé de renvoyer le Royaume-Uni devant la Cour de justice de l'Union européenne.

L'affaire de la Cour de justice de l'Union européenne concerne la fourniture de carburant marqué à des fins commerciales. propelling des embarcations de plaisance privées au Royaume-Uni. Si le Royaume-Uni était obligé de passer au diesel « blanc » non marqué pour les bateaux de plaisance au bord de l'eau, il est probable que les fournisseurs auraient du mal à réaliser les investissements importants requis pour installer des réservoirs et des pompes supplémentaires pour le diesel « blanc » non marqué.

Le nœud du problème est d'assurer la disponibilité continue du diesel pour la communauté des plaisanciers.

Image plus claire
En déposant sa défense, le gouvernement a réaffirmé sa position de soutien de longue date pour assurer la disponibilité du diesel au bord de l'eau pour la navigation de plaisance.

La RYA continuera de surveiller de près cette affaire et tiendra les plaisanciers informés de l'évolution de la situation. En attendant, nous exhortons toute personne condamnée à une amende en Belgique pour avoir du diesel rouge dans ses réservoirs à envoyer un e-mail à boating.abroad@rya.org.uk en donnant autant de détails que possible.

Les commentaires sont fermés.