Lidl lance sa propre ligne maritime

Le géant allemand des supermarchés Lidl a lancé sa propre compagnie maritime pour aider à réduire les retards et à réduire les coûts de transport dans le contexte de la crise actuelle de la chaîne d'approvisionnement.

Le détaillant a enregistré la marque Tailwind Shipping Lines auprès de l'Office de la propriété intellectuelle de l'Union européenne et vise à mettre ses propres navires en service d'ici le milieu de 2023, selon les médias allemands.

La marque Tailwind sera utilisée à des fins telles que le transport par cargo, la livraison de marchandises et l'expédition de fret.

"L'objectif est de pouvoir gérer le volume accru des différentes installations de production de manière plus flexible à long terme", a déclaré Wolf Tiedemann, qui dirige les opérations logistiques de Lidl, à la publication allemande sur les transports. VerkehrsRundschau. Le titre spécule que cela pourrait viser à "non seulement vouloir avoir plus d'influence sur les processus logistiques, mais aussi vouloir créer plus de marge de manœuvre en matière de tarification".

Tiedemann ajoute que Lidl continuera à travailler avec ses partenaires d'expédition actuels, mais souhaite devenir plus indépendant. Les rapports affirment que Lidl a tenté en vain d'investir dans une opération d'expédition existante en 2021.

Lidl, qui appartient au groupe Schwarz, compte 12,900 33 succursales dans XNUMX pays et a récemment pénétré le marché américain.

Ce n'est pas le premier détaillant à prendre le contrôle de ses expéditions : de grandes entreprises comme Ikea, Starbucks, Walmart et Costco ont toutes choisi de commencer à affréter leurs propres navires pour traverser la crise de la chaîne d'approvisionnement, bien qu'aucune ne soit allée jusqu'à mettre en place sa propre expédition. doubler.

Cet article a été rédigé et/ou édité par l'équipe MIN basée au Royaume-Uni.

Les commentaires sont fermés.

Passer au contenu