Navico expose le système Fathom e-power à Cannes

Navico Système Fathom e-Power

Navico présente le système Fathom e-power au Cannes Yachting Festival, qui se déroule du 12 au 17 septembre.

La brasse Le système e-power est une solution intégrée verticalement comprenant le stockage d'énergie, la conversion d'énergie et la surveillance et le contrôle numériques pour les secteurs maritime et RV. Navico affirme que le système est conçu pour permettre aux utilisateurs de prolonger le temps passé loin de la source de charge en fournissant une plus grande capacité de batterie et en gérant efficacement le système électrique, tout en éliminant le bruit, les vibrations et les fumées associés aux expériences de générateur traditionnelles.

De plus, l'interface utilisateur permet aux utilisateurs finaux de surveiller et de contrôler leur alimentation sur et hors du navire via des écrans multifonctions ou des appareils mobiles intelligents.

Navico La puissance électronique de Fathom

Disponible en kits personnalisables 12V, 24V et 48V, Fathom est conçu pour s'intégrer facilement dans une large gamme de bateaux et de véhicules récréatifs. Navico indique que les éléments matériels et logiciels sont testés et validés pour garantir la compatibilité avec le système Fathom e-power ainsi qu'avec le matériel tiers.

Le système Fathom s'associe aux plates-formes de moteur Mercury pour fournir de l'énergie au système de batterie lithium-ion via un alternateur bimode 48 V/12 V en option. Ceci peut être configuré manuellement par l'utilisateur. Le système Fathom peut changer le mode de l'alternateur intégré pour charger en mode standard et peut être contrôlé et surveillé via une interface utilisateur simplifiée avec la possibilité d'ajuster les paramètres en fonction des préférences de l'utilisateur et permettant aux plaisanciers d'éliminer un système de générateur embarqué.

Le stand Fathom est situé au JETEE 155.

Les commentaires sont fermés.

Cette page a été traduite de l'anglais par GTranslate. L'article original a été rédigé et/ou édité par l'équipe MIN basée au Royaume-Uni.

Passer au contenu