Russell Coutts : ouvrir la voie

Russell Coutts, PDG de SailGP, s'est entretenu avec Michelle Slade de Explosion de voile pour une mise à jour sur son nouveau circuit international.

Selon vous, quelle est la chose la plus cool à propos du F50 utilisé dans SailGP ?

Le fait que les équipes courent chacune dans les mêmes bateaux de haute technologie et que les données provenant des bateaux soient dans le domaine public est une fonctionnalité plutôt intéressante. Cela signifie que les équipages peuvent analyser les performances de chacun et comparer les différentes techniques qu'ils utilisent pour piloter les bateaux. Cela devrait accélérer la courbe d'apprentissage pour toutes les équipes.

Cependant, je soupçonne que les équipes ne finiront pas par naviguer sur les bateaux de la même manière. Le livre de jeu qu'une équipe adopte peut ne pas convenir à une autre. Mais cela nous donnera certainement une idée des raisons pour lesquelles une équipe pourrait être plus performante qu'une autre.

Bien sûr, nous avons conçu les bateaux en un seul design car nous voulons identifier les meilleurs marins plutôt que ceux qui ont la meilleure technologie et nous voulions aussi faire des économies. Mais ce qui est intéressant, c'est que la règle n'empêche pas notre équipe de conception centrale de développer les bateaux, en fait c'est tout le contraire. La règle est simplement que chaque équipe doit utiliser le même équipement que celui fourni sans modification.

Crédit photo : SailGP

Nous construisons actuellement de nouvelles voiles d'aile à utiliser pour la saison 2020. Nous venons d'introduire un nouveau système de commandes de vol sur tous les bateaux pour l'événement de San Francisco. Et nous construirons probablement de nouveaux foils qui seront mis en place en 2021. Alors que les F50 actuels sont capables de dépasser les 50 nœuds, je ne vois aucune raison pour qu'ils n'atteignent pas 55 nœuds ou plus dans deux ou trois ans.

Vous avez été autour du jeu de voile d'élite toute votre vie - qu'est-ce qui vous a inspiré ?

Ce n'est jamais devenu ennuyeux pour moi car j'ai toujours gardé l'esprit ouvert et relevé de nouveaux défis. C'est une période passionnante pour s'impliquer dans la voile. Je suis assez impliqué dans certains programmes pour les jeunes en Nouvelle-Zélande et nous constatons une croissance dans quelques domaines pour la première fois depuis un certain temps. Ces nouvelles formes de voile sont passionnantes et inspirantes pour les jeunes. C'est redevenu cool.

Bien sûr, la voile peut et doit être pratiquée sous toutes ses formes et à tous les niveaux. Mais avoir une branche professionnelle de haut niveau du sport, bien commercialisée, avec une diffusion de haute qualité adaptée aux habitudes d'audience modernes, impliquant les équipes nationales dans une série annuelle cohérente, toute l'année, avec des voies définies pour que les jeunes atteignent le sommet a été un élément manquant dans notre sport.

SailGP a noué une relation avec US Sailing – comment cela s'est-il produit et comment envisagez-vous le maintien de cette relation sur le long terme ?

Il est logique que SailGP s'associe à US Sailing car nous avons beaucoup d'intérêts communs. Nous voulons tous les deux promouvoir et développer la voile à la base.

La règle de nationalité que nous avons adoptée pour SailGP signifie que l'équipe américaine doit utiliser des marins américains et cela signifie à son tour que l'équipe américaine doit avoir une voie pour que les jeunes marins développent leurs compétences afin qu'un jour ils puissent naviguer sur un F50.

Nous espérons qu'en présentant une plate-forme passionnante avec le championnat SailGP, cela inspirera plus de jeunes à s'impliquer ou à essayer la voile. Notre objectif est de créer une plate-forme cohérente d'événements annuels, revenant aux mêmes lieux chaque année.

Crédit photo : SailGP

Au cours de notre diffusion et sur notre événement télévisé dans le village, nous présenterons des programmes de voile américains lors de nos événements américains, ce qui, espérons-le, contribuera à accroître la sensibilisation. Nous avons également un certain nombre d'athlètes olympiques en herbe impliqués dans l'équipe américaine SailGP et ils devraient être commercialisés pour devenir de grands ambassadeurs du sport, en particulier pour les jeunes marins ici aux États-Unis.

Par Michelle Slade, Explosion de voile

Les commentaires sont fermés.