Sir Russell Coutts quitte l'America's Cup "souillée"

Le grand kiwi du yachting, Sir Russell Coutts, qui a remporté cinq fois la Coupe de l'America, est dynamisé par sa nouvelle entreprise de voile, le concept SailGP qu'il gère pour son ancien patron d'Oracle, Larry Ellison.

Ils utilisent des catamarans à foils modifiés de la dernière Coupe de l'America aux Bermudes mais là s'arrêtent les comparaisons aux yeux de Coutts.

"Je vais être franc, je ne veux pas être comparé [à la Coupe de l'America], car alors vous devenez corrompu", a déclaré Coutts. The Times alors que SailGP terminait une régate réussie sur le fleuve Hudson, au centre-ville de New York.

« Les gens pensent : 'Oh, c'est comme la Coupe de l'America'. En fait, je ne veux pas de ça. Je veux être perçu comme complètement différent, avec une nouvelle vision de ce qu'est la voile.

« Je préfère de loin nous comparer à d'autres sports plus traditionnels, qui nous ressemblent en fait beaucoup plus. Je suis plus concentré, par exemple, sur ce que fait la NBA. J'ai été vraiment intéressé par des études récentes, qui ont montré qu'ils perdaient du public dans la tranche d'âge des 18-34 ans, ils ont donc commencé à promouvoir massivement le quatrième quart des matchs uniquement auprès de cette tranche d'âge et les chiffres ont immédiatement grimpé.

Le Japon a remporté la dernière régate SailGP à New York et se hisse en tête du classement des points.

« Nous allons le faire avec notre dernière course. SailGP a tous les éléments. Il s’agit d’un sport d’équipe de haute technologie, à grande vitesse, très dramatique. Il y a la composante nationalité, qui est importante dans le sport, et nous développerons les personnalités.

La dernière course de SailGP sera une affaire d'un million de dollars pour le vainqueur dans le sud de la France en septembre.

Talent rare en voile, Coutts s'est fait connaître dans l'America's Cup grâce à sa médaille d'or olympique de 1984 dans la classe Finn. Il a remporté l'Auld Mug avec Team New Zealand, le Suisse Alinghi et Oracle Team USA.

Mais la Coupe a également vu Coutts devenir une figure polarisante, de nombreux Kiwis ne parvenant pas à comprendre la nature professionnelle du yachting international qui a incité Coutts à naviguer pour d'autres équipes.

Coutts était également fatigué du cycle de quatre ans de la Coupe et de la bureaucratie constante, même s'il maîtrisait parfaitement la gestion des deux.

Il considère SailGP comme ayant la capacité d'organiser des compétitions régulières et significatives pour maintenir actifs les meilleurs marins du monde. Il pense que c'est également le yachting qui s'adresse à un public plus jeune, avec ses vitesses élevées et son format de course court.

SailGP a organisé des régates à Sydney, San Francisco et New York. Des événements à Cowes et à Marseille clôtureront la première année qui verra s'affronter des équipes d'Australie, du Japon, des États-Unis, de France, de Grande-Bretagne et de Chine.

L'année prochaine, une autre équipe sera ajoutée et d'autres régates auront lieu. La vision ultime de Coutts est celle d'un circuit impliquant 12 équipes et 20 épreuves.

Les commentaires sont fermés.