Suzuki produit quatre millions de moteurs hors-bord

Moteurs hors-bord Suzuki en production

Les chiffres cumulés de la production mondiale de ses moteurs hors-bord ont atteint quatre millions, a annoncé Suzuki, 57 ans après le lancement de son tout premier moteur hors-bord, le D55, en 1965.

Ses modèles de moyenne à grande puissance sont fabriqués dans son usine de Kosai, à Shizuoka, au Japon, tandis que ses hors-bord portables sont produits en Thaïlande. Le quatre millionième hors-bord produit était le nouveau modèle DF350AMD (dont la production a commencé en octobre 2022).

"Depuis le début de la production en 1965, Suzuki s'est efforcé de introduire de nouvelles technologies, visant à produire des moteurs hors-bord marqués par l'unicité, et cela a conduit à la production accumulée de quatre millions », déclare Toshihiro Suzuki, président de Suzuki. « Nous sommes sincèrement reconnaissants à tous les fans de moteurs hors-bord Suzuki. Nous continuerons à fournir les produits et services marins dont les gens et la société ont besoin, par le biais de nos activités commerciales maritimes.

Ce « besoin » de la société peut être mis en évidence dans la dispositif de collecte des microplastiques, qui entre en production sur de nouveaux modèles. Cela fait partie du Clean Ocean Project de Suzuki, qui Suzuki dit montre son engagement envers la conservation de l'environnement.

Suzuki GB s'est récemment associé à Ineos Britannia de devenir le fournisseur officiel de moteurs hors-bord pour sa flotte de bateaux de chasse, qui épaulera Ineos Britannia, le Challenger of Record de la 37e America's Cup en 2024. Le hors-bord de choix sera le dual-propeller DF325A, Suzuki fournissant à l'équipe 12 unités au total.

Les commentaires sont fermés.