Transat Jacques Vabre : la flotte IMOCA à l'abri de la tempête alors que le départ de la course est retardé

La flotte Transat Jacques Vabre Class 40 à Lorient © Vincent Curutchet / Alea La flotte Transat Jacques Vabre Class 40 à Lorient © Vincent Curutchet / Alea

L'ensemble de la flotte à quai de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, composée de 90 hommes, a été préservée lors de la tempête Ciarán de la nuit dernière, qui a ravagé les côtes bretonnes et la Manche. Météo France indique avoir enregistré des rafales de plus de 80 nœuds la nuit dernière.

La Transat Jacques Vabre est un événement majeur du calendrier nautique international et suit la route historique du commerce du café entre la France et le Brésil.

Jeudi matin, les vents ont molli et, à mesure que la marée descendait, la mer autour du quai de Lorient La Base a permis aux skippers et équipes techniques des Class 40 et Ocean Fifty de pouvoir procéder à un contrôle complet des bateaux et leurs amarres avant une autre tempête attendue samedi.

Hier (2 novembre 2023), le MIN a signalé que les garde-côtes de HM avaient émis un avertissement de sécurité sur la côte sud du Royaume-Uni. après qu'un certain nombre de personnes ont été filmées en train de prendre des selfies dans des conditions dangereuses.

Au Havre, où les 40 IMOCA sont solidement amarrés dans le bassin Paul Vatine, le clapot a été fouetté jusqu'à 80 cm par les vents violents dans les quais fermés. Les vents ont culminé au Havre en fin de matinée.

"Nous sommes restés très vigilants, notamment lors de l'ouverture des portes du quai entre midi et 1.10hXNUMX, avec une houle d'un mètre, qui a fait monter d'autant les pontons", raconte breed réalisateur Francis Le Goff. "Heureusement, le vent est tombé en même temps et il n'y a eu aucun dégât."

La direction de course toute la journée a continué à travailler sur les scénarios d'un nouveau départ, en collaboration avec Christian Dumard, météorologue de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre.

« L'éventualité évoquée hier de voir les IMOCA s'élancer dimanche n'est désormais plus envisageable, notamment en raison du renforcement du vent d'ouest, qui va fortement impacter la côte havraise », précise Le Goff. « À cela s'ajoute une contrainte horaire avec la fermeture des portes des bassins du Havre à 3h30. pour le coucher du soleil à 5h30. Ce jour là. Donc pas de départ dimanche.

Le processus de décision a été partagé par la commission sportive de la classe IMOCA, représentant les 40 duos engagés dans cette classe. L'équipe de la direction de course travaille sur un scénario de départ, la première option étant pour l'instant le mardi 7 novembre 2023, en tout début de matinée, avec une sortie des quais IMOCA le matin porte ouverte (de 5h00 à 6h15.). D'autres scénarios après cette date sont également étudiés. L'option privilégiée pour le cours est désormais une route directe vers la Martinique.

« Pour les Class40 et les Ocean Fifty, pour lesquels rien n'était déjà jugé possible avant lundi, il n'y a pas de changement », ajoute Le Goff. "Le but est toujours d'y aller à la première occasion, en collaboration avec les classes, pour la semaine prochaine."

Image principale : La flotte Transat Jacques Vabre Class 40 à Lorient. Image gracieuseté de Vincent Curutchet / Alea

Les commentaires sont fermés.

Cette page a été traduite de l'anglais par GTranslate. L'article original a été rédigé et/ou édité par l'équipe MIN basée au Royaume-Uni.

Passer au contenu