Vetus Les moteurs diesel D et M-Line obtiennent l’approbation du HVO

Vetus a obtenu l'autorisation d'utiliser de l'huile végétale hydrotraitée (HVO) sur ses séries de moteurs diesel marins D et M-Line. L'approbation et la certification font suite à une période intense de tests au banc et sur le terrain.

Le HVO, également connu sous le nom de diesel renouvelable ou diesel vert, est un carburant similaire au diesel qui peut être produit sans ressources fossiles. Ce carburant à faible teneur en carbone est une alternative plus durable au diesel et contient peu de soufre et d'aromatiques, selon Vetus. Le HVO est dérivé de diverses sources de lipides, les plus courantes comprenant l'huile végétale, le suif ou l'huile de cuisson usagée.

l'automne a été chargé Vetus. En octobre, Dockmate a annoncé qu'il étend son intégration avec les systèmes de l'entreprise, elle a nommé en septembre ProMot AG en tant que distributeur pour la Suisse et de élargit son équipe commerciale pour l’Espagne et le Portugal.

Carburant HVO

L'utilisation de carburants renouvelables tels que le HVO réduit considérablement les émissions de gaz d'échappement jusqu'à 90 % de CO2, CO, HC, NOx et PM. Le HVO brûle plus proprement que le biodiesel ou le diesel minéral de première génération. De plus, grâce à sa bonne stabilité à l’oxydation, il n’est pas sujet à la croissance bactérienne.

La société affirme que le HVO peut être utilisé en remplacement direct du diesel fossile dans tout pays certifié. Vetus moteur, soit pur (EN 15940), soit mélangé en toute proportion avec du diesel (EN 590). L'utilisation du HVO ne nécessite aucune modification du moteur, ce qui apporte de gros avantages aux clients existants qui peuvent passer au HVO sans frais supplémentaires.

"Vetus a déjà fait de grands progrès dans le domaine de la propulsion zéro émission avec le développement de sa série de propulsion électrique E-Drive », déclare Sander Gesink, directeur marketing. "L'approbation du HVO pour nos moteurs D et M-Line est une autre avancée significative pour nos clients qui souhaitent réduire leurs émissions tout en profitant du temps passé sur l'eau."

Cet article a été rédigé et/ou édité par l'équipe MIN basée au Royaume-Uni.

Les commentaires sont fermés.

Passer au contenu