A Class Cat GBR National Championships à Weymouth

Après deux jours sans navigation en raison de fortes limites de vent, les concurrents pur-sang des GBR Nationals, ou Britnats, comme les appellent les Australiens, ont commencé à être plutôt nerveux. Mais le troisième jour, Weymouth a finalement livré, bien qu'avec quelques méduses de la taille de poubelles flottant autour, après avoir soufflé au cours des quelques jours précédents des tempêtes du sud-ouest.

Faire la course dans la baie pour que David Campbell-James, le PRO de l'événement, puisse obtenir un long parcours dans les vents plus forts. Les flottes Classic et Open ont navigué sur le même parcours, avec la flotte Open en premier et naviguant 3 tours vers les flottes Classic 2. Cela s'est avéré être la solution parfaite pour les flottes, car il y avait environ 51 bateaux inscrits, mais plusieurs pas de spectacles. Les leaders de l'Open avaient tendance à faire leurs courses en 35 minutes, les Classiques en 45 environ.

Toutes les courses se sont échappées du premier coup avec un minimum de tracas et seuls quelques-uns ont obtenu la redoutable désignation UFD pour avoir traversé la ligne dans la dernière minute avant le départ.

Le vent de la première course était agréable de 14 à 15 nœuds à peu près d'ouest, bien qu'il ait commencé à osciller à gauche et à droite au fur et à mesure que la course avançait, laissant les marins essayer de deviner le bon côté du parcours. Mischa Heemskerk NED 7, Bruce Mahoney USA 311 et Stevie Brewin AUS 4 ont terminé l'Open. Scott Anderson AUS 31, Micky Todd ESP 7 et Alberto Farnessi SWE 59 dans les Classiques. Aucun score n'a été enregistré pour les méduses, mais on pense qu'elles ont arraché les safrans de plusieurs concurrents.

Le départ de la course 2 de la division classique Cat 'A' - Alberto Farnessi SWE 59 cloue l'épingle - Championnats nationaux Cat GBR de classe A à Weymouth - photo © Paula Kopylowicz Exploder

La course 2 était similaire mais avec du vent soufflant jusqu'à 16 avec des rafales à 20 nœuds. La flotte, légèrement appauvrie par les pertes de la faune marine, repart. Un ou deux autres bateaux se sont renversés alors que le vent se levait. Le balancement semblait moins un problème maintenant, alors que les coureurs passaient lentement en mode survie. Stevie a remporté celui-là, avec Misha deuxième et Dave Shaw NZL 230 en troisième, bien qu'il soit entré dans la marque du bas plutôt chaud et dur, ne trouvant aucun moyen de contourner les classiques, a choisi de faire un arrêt d'urgence en sautant dans les airs et s'écraser de manière spectaculaire, à quelques mètres de votre correspondant qui venait de contourner son ancien ADN classique. Les classiques ont de nouveau été remportés par Scotty, suivi par Alberto et Bruno Biedermann SUI 56 en troisième position.

Puis le vent s'est encore levé. Les flottes sont parties dans des rafales de 20 à 24 nœuds. Mode de survie pour beaucoup, affirmation de la vie pour les autres. Se faire doubler sous le vent sur une Classic par un Cat « A » déjoué à 27.5 nœuds est assez révélateur. La tactique consistait maintenant à rester sur la partie supérieure du bateau et à finir. Encore une fois, Stevie a battu Mischa suivi de Dave en troisième. Les classiques avaient Scotty et Alberto, mais avec le marin GBR Owen Cox en troisième.

Mais encore une fois, les meilleurs vents ont été conservés pour le retour à la maison. Ce fut une excellente navigation, autre que le jeu d'arcade consistant à esquiver la partie méduse. Mais une belle façon d'inscrire les premières courses de cette régate au tableau.

La course 3 est devenue un mode de survie lorsque le vent a augmenté à 20 nœuds, soit 2 nœuds avant la limite de classe – Championnats nationaux de classe A Cat GBR à Weymouth – photo © Paula Kopylowicz Exploder

Les commentaires sont fermés.