Zhik prend au sérieux la taille des femmes

Un marin solitaire regarde au loin alors qu'il se tient devant des bateaux

Zhik a lancé sa gamme de produits pour femmes la plus complète au cours des 20 ans d'histoire de la marque, avec 19 produits pour femmes dans les gammes de combinaisons Performance Superwarm, Performance Microfleece, « X » Superwarm et « X » Microfleece, et plus encore dans toute la gamme de produits Zhik. Les derniers ajouts incluent un ajustement et des fonctionnalités améliorés, tous dédiés à l'amélioration du confort et des performances des femmes. Et cela signifie qu’il n’y a plus de taille unisexe. La conception améliorée du corps féminin en 3D garantit un ajustement seconde peau avec une gamme complète d'options de taille, affirme la société.

La nouvelle gamme a été conçue par ce qui jik termes de son équipe de conception féminine forte (sur cinq au total, deux sont des femmes), travaillant toutes en collaboration avec les 45 athlètes féminines que Zhik sponsorise à travers ses équipes olympiques, Sail GP et foiling ainsi qu'avec des individus.

Laura Lemus, designer de Zhik, affirme que la cartographie 3D faisait partie intégrante du processus. « Nos modèles ont été développés à l’origine grâce à un scan corporel 3D. Celui-ci scanne le corps dans diverses positions et identifie les points de tension et les points d'étirement/contraction du matériau. Il est ensuite traduit dans un logiciel de modélisation 3D, où nous pouvons modéliser le mouvement des motifs, ce qui constitue la cartographie corporelle 3D.

Un marin solitaire regarde au loin alors qu'il se tient devant des bateaux

« Pour le consommateur, cela signifie que nous pouvons développer un modèle de confort dans une variété de positions, et pas seulement dans une position statique, qui est si importante pour les produits qui doivent bouger et fonctionner au plus haut niveau. De plus, le logiciel 3D signifie moins d'échantillonnage et de gaspillage, ce qui est toujours meilleur pour l'environnement », explique Lemus.

« Chaque athlète avec lequel nous avons travaillé testait généralement un ou deux styles, et leurs commentaires étaient compilés et utilisés pour évaluer et développer davantage les produits », explique Drue Kerr, responsable de la conception et de la production. "La plupart des athlètes ont reçu deux itérations de ces styles à essayer avant le produit final, mais cela variait selon le développement et le projet, parfois jusqu'à quatre ou cinq échantillons."

« Il est absolument temps que les femmes bénéficient de la même attention aux détails dans la conception et la production d'équipements haute performance que les hommes », déclare Johnny Rodgers.

Il est de Zhik responsable des partenariats marketing et des sponsorings mondiaux. "Nous sommes fiers d'être leader dans ce domaine et de défendre la croissance et les réalisations des femmes dans la voile et le monde professionnel."

Zhik affirme que ses caractéristiques remarquables incluent un tissu « super chaud » et une « micropolaire » – deux termes qui sont sa marque déposée – qui offrent chaleur et confort toute l'année, mais plus important encore, il propose une superposition en deux pièces, ce qui signifie que les marins peuvent entrer et sortir du kit. avec facilité (huzzah).

"C'était formidable de faire partie du processus de conception, Zhik a vraiment pensé à la taille, au confort et aux performances des femmes", déclare Liv Mackay, de l'équipe NZ Sail GP.

Hattie Rodgers, championne du monde Waszp et défenseure de longue date du Zhik, déclare que son vêtement préféré de la gamme est le haut Yulex Microfleece X. «Je l'ai testé au milieu de l'hiver britannique alors que Waszp naviguait et pour quelqu'un comme moi qui a tendance à avoir froid rapidement, je suis resté bien au chaud tout au long de la session sur l'eau et lors du rangement du bateau par la suite. J'ai toujours trouvé facile de me déplacer dans mon kit Zhik mais ce haut en particulier me permet de naviguer sans me sentir limité d'aucune façon.

Plus tôt cette année, la marque australienne a étendu son programme de recyclage des combinaisons en Australie et en Nouvelle-Zélande pour contribuer à améliorer le cycle de vie circulaire de ses produits après élimination, en utilisant des boîtes « reZhikle » situées dans plus de 30 magasins partenaires. 

Trois marins dans un hangar à bateaux portant des combinaisons

Cet article a été rédigé et/ou édité par l'équipe MIN basée au Royaume-Uni.

Les commentaires sont fermés.

Passer au contenu