Clipper Race part pour la dernière étape de l'étape All-Australian

Sanya Serenity Coast – Départ de la course – Clipper Round the World Yacht Race 2017-18 © Clipper Ventures

La dernière étape de l'étape australienne de la Clipper 2017-18 Race, officiellement connue sous le nom de Race 6: The Wondrous Whitsundays Race, a débuté aujourd'hui depuis Hobart, en Tasmanie, alors que les onze Clipper 70 se préparent à parcourir plus de 1,600 XNUMX milles nautiques jusqu'à la De la côte est de l'Australie à Airlie Beach, dans les Whitsundays.

Après un défilé de voiles coloré dans des conditions légères de sud-est, la course a officiellement démarré à 0000 UTC (1100 heure locale) le vendredi 5 janvier. Les leaders de la course, Sanya Serenity Coast, skippé par l'Australienne Wendy Tuck, ont été les premiers à franchir la ligne, suivis de près par Visit Seattle et Dare To Lead, ont continué à mener la flotte sur la rivière Derwent.

Wendy Tuck – Départ de la course – Clipper Round the World Yacht Race 2017-18 – photo © Clipper Ventures

La flotte devrait faire face à une course principalement au près avec des équipages devant négocier le courant dominant de l'Est australien (EAC). Les vitesses au cœur de l'EAC, un courant océanique qui déplace l'eau chaude de la mer de Corail tropicale, sont parmi les plus fortes du Pacifique Sud et chaque équipe devra se mettre d'accord sur la meilleure tactique de course ; rester plus près du courant, où les vitesses sont plus fortes, ou se diriger plus au large où les effets du courant sont plus faibles, mais ajoutera des kilomètres supplémentaires au sprint.

Les équipes devront également réfléchir tactiquement à la fois à la grille de notation et au sprint océanique d'Elliot Brown. Ces portes virtuelles offrent la possibilité de gagner des points de course bonus, mais pourraient allonger le parcours de la course et les équipes pourraient risquer de perdre de précieuses places dans le classement. L'ajout de vents contraires provenant des vents d'Est dominants pourrait rendre la course un peu pénible pour les skippers et leurs équipages. Heureusement pour la flotte Clipper Race, le cadre magnifique des Whitsundays sera la récompense.

Le skipper de Garmin Gaëtan Thomas a navigué une grande partie des Whitsundays en solo et a également obtenu sa qualification RYA Yachtmaster Offshore dans la région. S'exprimant sur sa tactique avant la course alors qu'il vise à défier Wendy et les neuf autres équipes, il déclare : « Nous avons joué notre Joker Card (carte à usage unique qui double les points d'une équipe pour une étape de course choisie) car c'est une course courte, nous avons la même équipe que les deux courses précédentes donc nous travaillons bien ensemble et parce que j'ai aussi quelques connaissances locales dans les Whitsundays. Nous avons senti que c'était le bon moment.

Sanya Serenity Coast – Clipper Round the World Yacht Race 2017-18 – photo © Clipper Ventures

Sanya Serenity Coast est en tête du classement général de la course même si elle n'a pas encore joué sa carte Joker et la skipper australienne de l'équipe, Wendy Tuck, attend avec impatience la dernière étape de l'étape australienne, où elle espère étendre son avance. Elle dit : « J'ai fait beaucoup de navigation le long de cette côte donc j'ai fait pas mal de milles mais, en fin de compte, c'est le courant que nous allons tous regarder sur les cartes et obtenir les informations à ce sujet, alors qui sait si cela fera une différence.

« Heureusement, l'équipe est très bonne au près. Le bateau navigue aussi très bien au près. Nous attendons avec impatience les conditions au près car nous nous débrouillons normalement bien. Même s'il fait froid, humide et inconfortable, nous nous débrouillons normalement bien dedans. La course 6 fait suite à une campagne passionnante de Sydney à Hobart avec les onze équipes franchissant la ligne à Constitution Dock à moins de 90 minutes d'intervalle, prouvant à quel point la compétition est bien assortie dans cette édition de la course.

La Clipper Round the World Yacht Race est unique en ce qu'elle est le seul événement sur la planète qui forme des marins non professionnels à devenir des coureurs océaniques. 40 pour cent des membres d'équipage n'ont jamais navigué avant de s'inscrire et d'entreprendre quatre semaines de formation intensive. D'une longueur de 40,000 XNUMX milles nautiques, la circumnavigation est divisée en huit étapes et dure onze mois.

Les équipes devraient arriver à Airlie Beach, les Whitsundays, du 13 au 15 janvier 2018, où la flotte sera amarrée à la marina d'Abell Point et la région devrait prendre vie pour le premier Whitsundays Clipper Race Carnival. Après une escale panoramique, les équipes repartiront le 29 janvier pour les ports hôtes chinois de Sanya, port d'attache des leaders du classement général, et Qingdao, qui termine l'étape 5 : l'étape Asie-Pacifique.

La course Clipper 2017-18 est partie de l'Albert Dock de Liverpool le 20 août 2017 et a déjà couru via Punta del Este - Uruguay. Le Cap, Fremantle. Sydney et Hobart. Après la fin de l'étape australienne et de l'étape 5 de l'Asie-Pacifique à venir, les équipes traverseront l'océan Pacifique jusqu'à Seattle, puis vers Panama, New York et Derry – Londonderry. La course devrait revenir à Liverpool le 28 juillet 2018, où l'une des onze équipes se verra remettre l'illustre trophée Clipper Race.

Classement général des courses Clipper 2017-18
1 Sanya Sérénité Côte – 56
2Qingdao – 54*
3 Osez diriger – 49*
4 Visiter Seattle – 48
5 Grande-Bretagne – 44*
6 Logistique PSP – 40
7Garmin – 35
8 Hotelplanner.Com – 31
9 UNICEF – 28
10 Liverpool 2018 – 24
11 Nasdaq – 22
(* Carte Joker déjà jouée)

Les commentaires sont fermés.