Le leader de Duran Duran, Simon Le Bon, navigue à Portsmouth avec des jeunes défavorisés

Il était bien connu pour ses exploits à bord de yachts dans les années 1980 et vendredi, le leader de Duran Duran, Simon Le Bon, a navigué à Portsmouth dans le cadre d'une initiative visant à donner aux jeunes défavorisés la chance de rejoindre une expédition à la voile.

Le chanteur a rejoint les adolescents de Tower Hamlets lors de la dernière étape de leur voyage depuis Cowes sur l'île de Wight. Les jeunes avaient participé au Tall Ships Youth Trust UK Sailing Challenge.

Simon déclare : « J'ai beaucoup aimé rencontrer les enfants et participer à la dernière étape du défi. Beaucoup de jeunes viennent de milieux défavorisés et sont exposés à des problèmes sociaux tels que des niveaux élevés de criminalité au couteau. Beaucoup d'entre eux n'ont même jamais été en vacances. Cette aventure leur permet de s'évader de la banalité de la vie urbaine. Lorsque beaucoup d'entre eux ont rejoint le bateau lundi, ils ont à peine prononcé un mot, mais après avoir enduré des conditions orageuses et avoir dû travailler en équipe en mer, les enfants sont vraiment sortis de leur coquille, c'est tellement merveilleux à voir.

Simon, devenu ambassadeur de l'association il y a 18 mois, connaît par expérience personnelle les bienfaits de la voile. « Quand j'avais 11 ans, un ecclésiastique local m'a offert, ainsi qu'à cinq autres enfants, l'opportunité de faire de la voile sur les Norfolk Broads. Il m'a appris les techniques de la voile et cela a vraiment changé ma vie. Être en charge de mon propre transport m'a donné un réel sentiment de liberté. Depuis, je suis un passionné de voile et je suis ravi d'aider cette fantastique association caritative », déclare-t-il.

Le défi voit six groupes de 10 enfants compléter des étapes de relais en faisant le tour du Royaume-Uni avec la dernière étape allant d'Ipswich à Portsmouth. Les jeunes sont responsables de tous les aspects de la navigation, de la cuisine et du nettoyage à la mise en place des voiles et à la prise de barre.

Aqeel Ahmed, 14 ans, déclare : « C'est une expérience unique dans une vie. Je me sens tellement plus en confiance et rencontrer Simon a été génial.

Habibah Taher, 15 ans, ajoute : « Cela a été une très bonne expérience, même si j'ai eu le mal de mer. J'ai rencontré beaucoup de nouvelles personnes.

Pour le directeur général de l'organisme de bienfaisance, Richard Leaman, l'entreprise offre l'occasion de faire une réelle différence dans la vie des enfants. « Quelque chose de magique se produit en mer – les jeunes sortent vraiment d'eux-mêmes. Nos recherches montrent que, malgré leurs défis, 95 % de ces enfants poursuivront leurs études et travailleront », dit-il.

Simon ajoute : « L'association existe sur la générosité des autres et je tiens à remercier tous ceux qui nous ont soutenus par leurs dons.

La source: Nouvelles de Portsmouth

Les commentaires sont fermés.