Tokyo 2020 : la chaleur est la seule norme

La source: Voile du monde. Publié le 19 août 2019; Enoshima, Japon

Alors que Ready Steady Tokyo-Sailing, l'épreuve test officielle de Tokyo 2020, atteint son point intermédiaire, il est juste de dire que les 353 athlètes ici ont été mis à l'épreuve jusqu'à présent.

Alors que la chaleur et l'humidité élevées restent constantes, les conditions d'aujourd'hui ont été différentes de celles des deux jours précédents, les marins ayant été confrontés à des vents changeants d'est-nord-est d'environ huit à 12 nœuds, ce qui a contribué à quelque peu bousculer le classement.

La variété des scénarios de course auxquels sont confrontés les marins leur offrira une riche expérience pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 dans un an ; Le vieil adage de régate selon lequel « la cohérence est la clé » s'applique certainement ici.

Une équipe qui l'a démontré avec une performance typiquement professionnelle jusqu'à présent est les champions olympiques en titre de Nacra 17, Santiago Lange et Cecilia Carranza Saroli (ARG).

Ils ont remporté deux des quatre courses d'aujourd'hui pour se hisser à la deuxième place, remportant également une quatrième et une 12e (abandonné). Et bien que Lange ait été déçu de terminer la journée avec leur pire résultat de la semaine, il pense qu'ils ont tous les deux beaucoup profité de trois jours de course variés.

« Ce fut une journée vraiment difficile – vraiment fatigante pour un vieil homme ! il a dit. « C'est dommage que nous ayons un peu gâché la journée lors de la dernière course, mais dans l'ensemble, nous sommes contents ; nous avons bien navigué avec de très bonnes courses.

« Il semble que naviguer au Japon, c'est s'habituer à des conditions difficiles et être performant. Aujourd'hui, nous nous attendions à ce que le vent tombe à cause d'une brise marine, mais en fait, la dernière course s'est déroulée dans des vents parmi les plus forts. Nous devons être vraiment concentrés pour comprendre ce que le vent fait tous les jours, alors nous apprenons quelque chose pour l'année prochaine.

Ruggero Tita et Caterina Banti (ITA) restent en tête, malgré leur pire résultat de la semaine aujourd'hui (neuvième). John Gimson et Anna Burnet (GBR) se classent parmi les trois premiers avec une victoire en course, tandis qu'Iker Martinez et Olga Maslivets (ESP) ont remporté la quatrième victoire de la journée.

Il y a un nouveau leader dans la flotte Laser ; Jesper Stalheim (SWE) s'est hissé au sommet avec une série de résultats constants. Gagnant deux secondes et une troisième aujourd'hui, et avec son écart de 15e par rapport au début de la semaine, il a éliminé Sam Meech (NZL) de la première place. Au vu des conditions mitigées de la semaine et face à une flotte solide, Stalheim sait qu'il sera difficile de maintenir sa bonne forme jusqu'à présent.

« À part un choc dans la deuxième course, j'ai eu une très bonne semaine », a-t-il déclaré. « Nous avons eu un peu de tout. Aujourd'hui, nous avons eu un vent offshore instable, alors que le premier jour, nous avons eu des vents épiques du sud-ouest et de grosses vagues. Il semble qu'il y aura deux autres jours de vent léger à venir, alors nous verrons ce qu'ils obtiendront !

« Les Australiens et Sam [Meech] ont été assez constants jusqu'à présent. Ils sont vraiment forts – ils ont été les plus forts tout au long de cette saison. Ce sera difficile de les garder derrière moi, mais je ferai de mon mieux !

Le Suédois a neuf points d'avance sur Meech, qui a remporté l'une des trois courses d'aujourd'hui, avec Matt Wearn (AUS) en troisième position. William De Smet (BEL) et Chris Barnard (USA) ont remporté les deux autres courses du jour.

Dans la flotte Laser Radial, une 32e place pour Maria Erdi (HUN) lui fait perdre son avance, puisqu'elle a déjà un écart de 35e par rapport à hier. Emma Plasschaert (BEL) est désormais en tête, devant Sarah Douglas (CAN), qui a remporté l'une des courses d'aujourd'hui pour se hisser en deuxième position. Marit Bouwmeester (NED) et Svenja Weger (GER) ont remporté les autres victoires.

Les 49ers ont disputé quatre courses et les Kiwis Peter Burling et Blair Tuke ont regagné la première place avec deux deuxièmes places et une troisième.

Lukasz Przybytek et Pawel Kolodzinski (POL) se classent deuxièmes malgré leur victoire, tandis que Benjamin Bildstein et David Hussl (AUT) conservent la troisième place après avoir remporté deux victoires aujourd'hui. Mathieu Frei et Noe Delpech (FRA) ont remporté l'autre victoire du jour.

La flotte 49erFX a maintenant neuf courses à son actif après en avoir terminé quatre autres aujourd'hui, et Charlotte Dobson et Saskia Tidey (GBR) conservent leur avance, terminant avec une victoire pour se constituer un avantage de 10 points. Mais comme le note Tiddy, lutter contre la chaleur continue d'être un thème.

« Il faisait assez chaud aujourd'hui. L'équipe a fait un excellent travail pour nous aider à vaincre cela, mais je dois admettre que je suis allé nager un peu entre les courses – intentionnellement bien sûr – pour me calmer. Je suis sûr que tout le monde le ressent et qu'il s'agit d'essayer de se concentrer et de ne pas le laisser envahir toutes vos pensées.

Martine Grael et Kahena Kunze (BRA) restent deuxièmes, Alexandra Maloney et Molly Meech se classant parmi les trois premières après avoir remporté une course aujourd'hui. Les deux autres victoires du jour ont été remportées par Helene Nass et Marie Ronningen (NOR) et Tamara Echegoyen et Paula Barcelo (ESP).

Ailleurs, Mat Belcher et Will Ryan (AUS) ont pris la première place devant Jordi Xammar et Nicolas Rodriguez (ESP) en 470 Hommes, qui ont chacun remporté une victoire aujourd'hui. Anton Dahlberg et Fredrik Bergström (SWE) restent troisièmes, avec 16 points d'avance sur le reste du peloton. Paul Snow-Hansen et Daniel Willcox (NZL) ont remporté l'autre victoire de la journée.

C'est serré entre les deux premiers de la flotte 470 Femmes, avec juste un point séparant Ai Kondo Yoshida et Miho Yoshioka (JPN), qui ont remporté la dernière course du jour, et Hannah Mills et Eilidh McIntyre (GBR).

Camille Lecointre et Aloise Retornaz (FRA) ont neuf points de retard sur les Britanniques en troisième, avec Linda Fahrni et Maja Siegenthaler (SUI) et Haiyan Gao et Mengxi Wei (CHN) remportant les deux autres victoires de la journée.

Dans la flotte RS:X Men, Mengfan Gao (CHN) est passé de la troisième à la première place, remportant une victoire en cours de route. Thomas Goyard (FRA) et Mattia Camboni (ITA) suivent, tandis que Piotr Myszka (POL) et Mateo Sanz Lanz (SUI) ont également remporté des courses aujourd'hui.

Yunxiu Lu (CHN) continue de dominer le RS:X Women, avec une avance de 12 points sur Katy Spychakov (ISR), deuxième, qui a remporté la dernière des trois courses. Charline Picon (FRA) descend en troisième position, tandis que Stefania Elfutina (RUS) a remporté deux victoires aujourd'hui pour passer à un point d'elle en quatrième position.

Et au jour 3 de course dans la flotte finlandaise, Zsombor Berecz (HUN) revient en tête devant Giles Scott (GBR), avec une victoire en course lui permettant de devancer le Britannique de neuf points. Andy Maloney (NZL) a triomphé dans les deux autres courses de la journée et il est maintenant à deux points du troisième Nicholas Heiner (NED).

Les prévisions de demain suggèrent un vent de sud à 10 nœuds avec un départ vers 12h00 pour toutes les flottes, à l'exception des Laser Radial, 470 Hommes et 49er qui débutent à 14h00.

Détails de l'événement - Liste d'entrée - Résultats - Facebook

Les courses à Enoshima ont commencé le samedi 17 août. Les flottes 49er, 49erFX, Nacra 17 et RS:X se termineront le 21 août et les 470, Laser, Laser Radial et Finns suivront le 22 août.

Les commentaires sont fermés.