« Je suis choqué du peu de temps que j'aurais pu survivre » lors d'une formation de sauvetage pour les pêcheurs

personne en détresse dans l'eau avec un gilet de sauvetage

Les équipages de pêche sont encouragés à suivre un cours conçu pour sauver leur vie en mer, après qu'un homme ait exprimé son choc face à « la gravité » du chalutage lorsque quelqu'un tombe à l'eau.

«La RNLI se lance en aide aux équipages de pêche depuis 200 ans», explique Frankie Horne, responsable de la sécurité de la pêche commerciale de la RNLI.

« En 2023, les volontaires des canots de sauvetage de la RNLI se sont lancés 272 fois sur des bateaux de pêche commerciale, sauvant 13 vies. Cependant, nous ne pouvons pas toujours atteindre tout le monde à temps et la pêche commerciale reste l'un des métiers les plus dangereux au monde. Des recherches ont prouvé que le port d’un gilet de sauvetage peut multiplier par quatre vos chances de survie s’il est immergé dans l’eau froide.

Ainsi, la Royal National Lifeboat Institution (RNLI) s'est associée à la Seafish Industry Authority pour dispenser un cours de sensibilisation à l'homme à la mer (MOB) au T3 Aberdeen Survival Center le 8 mai 2024, afin de souligner l'importance de porter un gilet de sauvetage et d'avoir un plan de rétablissement du MOB.

Les participants découvriront ce que signifie passer par-dessus bord sans vêtement de flottaison individuel (VFI), dans des eaux froides et agitées, et recevront des conseils clés pour améliorer leur sécurité lorsqu'ils travaillent en mer.

Le skipper Colin Mitchell, qui a déjà suivi un cours, déclare : « Je suis content de l'avoir fait, car si je ne l'avais pas fait, je n'aurais jamais réalisé à quel point cela pouvait devenir sérieux.

« J'ai été stupéfait du peu de temps que j'aurais pu survivre sans un vêtement de flottaison individuel et à quel point il est difficile de s'en passer quand on est entièrement habillé.

"Tous les gars avec qui je travaille, peu importe d'où ils viennent, ont déclaré que le cours était le meilleur qu'ils aient jamais suivi et qu'ils en avaient appris bien plus que tout ce qu'ils avaient fait auparavant en matière de survie et de récupération d'un homme à la mer."

Le cours gratuit, qui commence à 12 heures, est organisé par la Seafish Industry Authority et dispensé par la RNLI.

"Le fait de pouvoir mettre les gens à l'eau pour qu'ils vivent une situation d'homme à la mer a un impact réel et les amène vraiment à réfléchir attentivement aux améliorations à apporter", poursuit Horne.

«Nous vous recommandons de vérifier régulièrement vos gilets de sauvetage pour vous assurer qu'ils sont en bon état de fonctionnement et que les gilets de sauvetage sont entretenus conformément aux directives du fabricant par un agent de service qualifié.

« En mer, ayez toujours avec vous un moyen d'appeler à l'aide en cas de difficulté. »

Il y a 20 places disponibles sur le parcours, contactez Lee Haigh or Katie Hopper.

Les commentaires sont fermés.

Cette page a été traduite de l'anglais par GTranslate. L'article original a été rédigé et/ou édité par l'équipe MIN basée au Royaume-Uni.

Passer au contenu