Un capitaine turc secouru trois jours après être tombé par-dessus bord

Un capitaine de vraquier turc a été secouru après trois jours dans l'océan, après être passé par-dessus bord au large des côtes du nord de Bali.

Erhan Seckal, le capitaine du Zodiac Maritime Quorn, aurait été accroché à un "dispositif de concentration de poissons" - un type d'objet flottant utilisé pour attirer les poissons - pour garder sa tête au-dessus de la surface pendant l'épreuve déchirante de 66 heures.

Point de presse local le Soleil de Bali rapporte que Seckal a disparu le 2 mai dans des eaux agitées, tandis que le navire – qui compte 22 membres d'équipage – était en route vers le Vietnam depuis l'Australie.

Seckal a déclaré aux journalistes locaux qu'il ne se souvient pas comment il est tombé par-dessus bord, mais il se souvient d'avoir fait le tour de l'eau et d'avoir cherché quelque chose à quoi s'accrocher.

Une mission de recherche et de sauvetage a été montée par des équipes de sauvetage indonésiennes et d'autres navires dans la région, tandis que la femme de Seckal s'est rendue sur les réseaux sociaux en Turquie pour demander l'aide des gouvernements turc et indonésien pour relancer les recherches, après qu'elles aient été jugées "non concluantes".

Erhan Seckal ne souffrait apparemment que de coups de soleil et de déshydratation lorsqu'il a été secouru. Photo via Facebook

La Dimanche rapporte que le pêcheur local Gede Budiasa, qui vérifiait ses propres dispositifs de concentration de poissons aux premières heures du 5 mai, a repéré le capitaine "agitant frénétiquement" au loin.

Budiasa a hissé Seckal à bord de son bateau et l'a amené à terre et au poste de police local de Kubuaddan.

Malgré l'épreuve de trois jours, Seckal ne souffrait que de coups de soleil, de déshydratation et d'épuisement, et était par ailleurs en bon état. Il a été soigné à l'hôpital et devrait se rétablir complètement.

Un balancier indonésien traditionnel à Bali

Le cas de Seckal est maintenant traité par l'équipe d'immigration de Buleleng. Il est probable qu'il sera transféré chez lui par l'ambassade de Turquie.

Dans un communiqué, la direction générale des affaires maritimes de Turquie déclare : « Il a été remarqué que le capitaine du navire battant pavillon libérien Quorn, Erhan Seckal, n'était pas à bord à midi le 2 mai alors qu'il naviguait à environ 30 milles au nord de l'île de Bali.

« Bien que les activités de recherche du RCC indonésien et du navire n'aient pas été concluantes, on a appris que Seckal, qui a été retrouvé en mer, est en bon état. Nous souhaitons à notre marin un prompt rétablissement.

Cet article a été rédigé et/ou édité par l'équipe MIN basée au Royaume-Uni.

Les commentaires sont fermés.

Passer au contenu