SSL Gold Cup : la coupe du monde de football… à la voile

Une nouvelle ère de la voile de compétition s'est ouverte avec le lancement officiel de la Star Sailors League Gold Cup. Cela verra les meilleurs athlètes de voile de chaque nation s'équiper en un seul équipage, puis s'affronter à bord de monocoques monotypes haute performance de 47 pieds de long pour établir «la meilleure nation de voile au monde».

Les bateaux sont fournis pour s'assurer que, comme aux Jeux Olympiques, ce sont les marins qui font la différence et non les bateaux. La SSL Gold Cup vise également à créer des noms familiers des meilleurs héros de la voile de chaque nation sur la base du fait que les fans de sport sont plus susceptibles de soutenir leurs équipes nationales que les équipes de clubs de leur pays.

Désigné par l'instance dirigeante du sport, World Sailing, comme un « événement spécial », la SSL Gold Cup est l'événement ultime conçu par certains des athlètes les plus accomplis de la voile internationale et la Star Sailors League (SSL), l'organisation qui a créé le classement SSL. , les SSL Grand Slams et les finales annuelles SSL. La SSL Gold Cup se déroulera tous les deux ans et se déroulera pour la première fois en Suisse en septembre et octobre 2021.

Les meilleurs marins du monde se disputent des prix importants dans les événements de la Star Sailors League. Ceux-ci ont attiré les meilleurs champions du monde et navigateurs de l'America's Cup, ainsi que plus de 70 olympiens, avec 17 médailles d'or, 16 médailles d'argent et 18 médailles de bronze à eux deux. Ces athlètes formeront le noyau de leurs équipes nationales participant à la SSL Gold Cup.

La SSL Gold Cup est ouverte à toutes les nations des 144 Autorités Nationales Membres reconnues par World Sailing. Comme les chances pour les nations de voile développées seront nettement meilleures que pour les nations émergentes, le format a été conçu pour augmenter les chances pour les nations émergentes. Pour y parvenir, le SSL divise le monde en trois zones : Europe, Afrique-Amériques, Océanie-Asie. Cela se reflète ensuite dans le nombre d'inscriptions de chacun. Ainsi, à chaque étape des tours de qualification, le nouvel afflux d'inscriptions comprendra 50% d'Europe et 25% d'Afrique-Amérique et d'Océanie-Asie.

Le premier groupe de nations a été révélé :

Brésil – Représenté par Robert Scheidt
Canada – Représenté par Richard Clarke (C)
Croatie – Représentée par Igor Marenic au nom de Sime Fantela (C)
Estonie – Représenté par Tonu Toniste (C), Tommas Toniste et Andrus Poksi
Allemagne – Représenté par Frithjof Kleen (C), Jochen Schumann, Philipp Buhl
Grande-Bretagne - Représenté par Matthew Cornwell au nom de Ian Williams (C)
Grèce – Représentée par Sofia Bekatorou (C), Michail Pateniotis
Hongrie – Représentée par Zsombor Berecz (C)
Italie – Représenté par Vasco Vascotto (C) et Francesco Bruni
Pays-Bas – Représentés par Roy Heiner (C)
Norvège – Représentée par Eivind Melleby (C)
Pologne – Représenté par Mateusz Kusznierewicz (C)
Portugal – Représenté par Joao Rodrigues (C) et Afonso Dominguez
Slovénie – Représentée par Vasilij Zbogar (C)
Espagne – Représenté par Roberto Bermudez au nom de Luis Doreste (C)
Suède – Représentée par Freddy Loof (C)
Suisse – Représenté par Eric Monnin (C)
Turquie – Représentée par Alican Keynar (C)
États-Unis d'Amérique – Représentés par Paul Cayard (C)

www.starsailors.com

Cette page a été traduite de l'anglais par GTranslate. L'article original a été rédigé et/ou édité par l'équipe MIN basée au Royaume-Uni.

Les commentaires sont fermés.

Passer au contenu